Cristiano Ronaldo contre Lionel Messi. C’est une bataille qui semble sans fin, et après leurs énormes transferts respectivement à Manchester United et au Paris Saint-Germain, cette bataille s’est déplacée vers une toute nouvelle arène : celle des ventes de maillots. Ces ventes n’ont pas seulement crevé le plafond, elles ont explosé la stratosphère, enregistrant des chiffres dignes de ces deux superstars. Mais il y a un rebondissement ironique dans cette histoire qui se poursuit malgré leurs récents transferts…

Dans ce qui a été l’une des plus grandes fenêtres de transfert de tous les temps, Lionel Messi, la légende du FC Barcelone avec 672 buts en 778 apparitions à son nom, a quitté le club et rejoint le PSG dans les circonstances les plus étranges de l’histoire récente. L’Argentin a fait ses adieux en larmes au Camp Nou après 21 ans au club, avant d’être dévoilé au Parc des Princes.

messi-ronaldo-record-vente-maillots messi-ronaldo-record-vente-maillots

Il s’en est suivi une ruée vers les maillots du PSG portant l’inscription « Messi 30 » au dos, les stocks s’étant écoulés en un temps record sur la boutique en ligne du club. Bien que cela n’ait pas été vérifié, Marca a laissé entendre que le PSG a vendu plus de 830 000 maillots dans les 24 heures qui ont suivi l’annonce de la signature de Messi, battant ainsi le précédent record de 520 000 maillots vendus détenu par… vous l’avez deviné, Cristiano Ronaldo après son transfert à la Juventus en 2018. Bien que ces chiffres n’aient pas été officiellement confirmés, le jour de l’annonce de la signature de Messi, le PSG a vendu 150 000 maillots « Messi 30 » sur son site internet en sept minutes, des chiffres qui donnent du poids au total de 830 000, même si cela reste un peu flou.

Mais comme si le Portugais allait être surpassé par son rival aussi facilement. Dans la foulée du mercato, il semblait que Ronaldo était prêt à être transféré à Manchester City, le rêve de voir les deux hommes alignés dans la même équipe du PSG n’étant plus qu’un feu de paille. Les fans de United ne pouvaient pas supporter cette idée, et certains ont même brûlé leurs anciens maillots. Mais imaginez à quel point ils se sont sentis stupides quand, dans un coup de théâtre venu de nulle part, Ronaldo a été annoncé de retour à Old Trafford une fois de plus.

Au départ, il semblait que CR7 devrait devenir CR-quelque chose d’autre, comme il l’avait fait en rejoignant le Real Madrid en 2009, Edinson Cavani portant déjà le numéro de maillot emblématique de Ronaldo, et les numéros de l’équipe ayant déjà été soumis à la Premier League pour la saison. Mais après le transfert tardif de Daniel James à Leeds United, Cavani n’était que trop heureux de reprendre son numéro en sélection uruguayenne, le « 21 », ce qui a bien sûr permis à Ronaldo, avec une dérogation spéciale de la Premier League, de porter à nouveau le numéro de maillot qui lui a permis de se forger un statut au cours des deux dernières décennies ; CR7 était bel et bien de retour au Théâtre des Rêves.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cristiano Ronaldo (@cristiano)

La nouvelle du retour de Ronaldo avec le maillot n°7 a rapidement déclenché un record de vente de maillots, les fans de United ayant dépensé près de 32,6 millions de livres sterling au cours des 12 premières heures. En fait, il n’a fallu que quatre heures pour battre le record de la vente quotidienne la plus élevée sur un seul site de marchandises sportives en dehors de l’Amérique du Nord. Ronaldo est ensuite devenu le joueur le plus vendu dans les 24 heures suivant un transfert vers un nouveau club, devançant Lionel Messi, Tom Brady (aux Tampa Bay Buccaneers) et LeBron James (aux LA Lakers).

Le revenu créé est stupéfiant, mais ce n’est pas de l’argent qui sera vu par les clubs respectifs dans sa totalité, loin de là. Contrairement à la croyance populaire, l’argent des ventes de maillots ne permettra pas de payer les salaires de ces joueurs. En réalité, ce qui se passe en général avec les maillots, c’est que les marques produisent et distribuent les produits, tandis que les équipes gagnent une redevance annuelle pour permettre aux marques de le faire. Dans ces accords, les équipes ne récupèrent généralement qu’environ 7 % des ventes par maillot vendu, le reste des bénéfices revenant au fabricant.

messi-ronaldo-record-vente-maillots messi-ronaldo-record-vente-maillots

Et c’est ici que nous voyons le rebondissement de l’histoire. Les personnes qui se frotteront les mains avec joie en voyant les chiffres financiers sont celles de Nike et Adidas. Alors où est l’ironie ? Eh bien, Ronaldo, un joueur Nike, remplit les coffres d’Adidas, tandis que Messi, un joueur Adidas, fait de même pour Nike. Les patrons de la marque aux trois bandes ont dû être écoeurés de voir Messi parader au Parc des Princes avec les couleurs de la marque Jordan, affiliée à Nike, pour ensuite prendre une énorme revanche avec toutes les photos publicitaires entourant l’inauguration de Ronaldo, le montrant dans son maillot Adidas.

C’est un rebondissement ironique dans la saga Messi/Ronaldo qui dure depuis presque aussi longtemps que leur lutte personnelle pour être les meilleurs. Malgré les grands transferts estivaux des deux joueurs, Ronaldo et Messi se retrouvent toujours dans des équipes sponsorisées par des marques opposées à celles auxquelles ils sont individuellement affiliés. Messi a passé toute sa carrière au FC Barcelone, sponsorisé par Nike, avant de passer au PSG, sponsorisé par Nike, tandis que Ronaldo a passé le plus clair de son temps au Real Madrid, sponsorisé par Adidas, avant de passer à la Juventus, sponsorisée par Adidas, pour revenir à United, qui était une équipe Nike quand il l’a quittée, et la retrouver sponsorisée par Adidas. C’est drôle quand on y pense.

messi-ronaldo-record-vente-maillots

Bien sûr, les joueurs eux-mêmes ne sourcilleront probablement pas devant l’ironie de la situation. Mais pour les responsables du siège des Trois Bandes et du Swoosh, la vue de leurs principaux atouts des deux dernières décennies habillés avec les logos de leurs plus grands rivaux doit continuer à être déchirante.

Un homme qui va rire de la coïncidence de tout cela est Michael Jordan, qui aurait déjà récolté plus de 5 millions d’euros grâce aux ventes de maillots de Messi. Bien que la marque Jordan en soit à la quatrième année de son partenariat avec le PSG, la saison 2021/2022 a vu une promotion du logo Jumpman, qui a pris place sur le maillot domicile pour la première fois. Et le timing n’aurait pas pu être meilleur pour Michael. Selon TyC Sports, Jordan reçoit cinq pour cent pour chaque vente d’un uniforme officiel. C’est beaucoup d’argent.

messi-ronaldo-record-vente-maillots messi-ronaldo-record-vente-maillots

Au crépuscule de leur carrière, et pourtant toujours capables d’attirer l’attention. Ces deux-là s’arrêteront-ils un jour ? J’ai hâte de voir le PSG contre Manchester United en finale de la Ligue des champions cette saison, c’est certain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS

Des amoureux du foot qui parlent de leur sport et plus précisément de l'équipement du footballeur. Toutes les infos sur les maillots, les crampons et autres accessoires c'est sur Foot Addict !

RÉSEAUX SOCIAUX
CONTACTEZ NOUS

footaddict.fc@gmail.com